Appelez
+230 4033900
Actualités
  • #People

Rencontrez Dharam Lobin Restaurant Manager à La Pirogue Mauritius

May 20 2019

Situé le long de la très belle côte ouest de l’île Maurice, La Pirogue offre un sanctuaire magnifique et authentique aux voyageurs exigeants en quête de vacances tropicales à nulles autres pareilles. Longeant la mer et niché dans des jardins luxuriants, La Pirogue est un vrai paradis de style bohème chic, parfait pour des escapades romantiques ou des séjours en famille incomparables.
 

La Pirogue


Quelques-uns des atouts de ce superbe hôtel incluent une grande variété d’activités terrestres et marines, des chambres splendides, des vues sublimes et une scène culinaire exquise. Parmi les aspects les plus intéressants de cet hôtel figure aussi son hospitalité signature. Ici, chaque membre du personnel joue un rôle essentiel dans l’expérience client et fait de son mieux pour aller au-delà des attentes de la clientèle, lui plaire constamment.

Afin de mieux connaître le merveilleux personnel de La Pirogue, nous avons discuté avec Dharam Lobin, directeur de la restauration. Durant les trente-deux années d’expérience qu’il compte dans le secteur de l’hôtellerie, le professionnel a été au service du groupe Sun Resorts.

Voici ce que nous a confié Dharam Lobin :

Depuis combien de temps travaillez-vous à La Pirogue ?

Je travaille pour La Pirogue depuis trente-deux ans et j’ai peu à peu gravi les échelons pour arriver là où je suis aujourd’hui. Avant que je ne prenne de l’emploi à La Pirogue, j’étais jardinier. Puis, j’ai travaillé dans l’industrie textile en tant qu’analyseur d’échantillons jusqu’à ce que l’entreprise qui m’avait embauché ferme ses portes. Après cela, j’ai travaillé çà et là pendant un moment. En août 1987, j’ai débuté à La Pirogue comme apprenti serveur. Au terme d’une période de six mois, je suis devenu serveur à plein temps. J’adorais le travail que je faisais et après avoir occupé ce poste pendant neuf ans, j’ai été promu à celui de maître d’hôtel. En 2011, j’ai reçu une nouvelle promotion, accédant cette fois aux fonctions de directeur de la restauration. Le reste appartient à l’histoire !

À quoi ressemble une journée de travail type pour vous ?

Quand on est directeur de la restauration, il vaut mieux aimer se lever tôt ! La journée de travail démarre à 5 h 30 et mon tour de service s’achève généralement vers 18 h, mais il peut s’étendre jusqu’à 22 h. Pour commencer, je planifie tous les événements du jour. J’aime bien m’assurer que mon équipe est au courant de certains détails sur les clients qui viendront se restaurer dans nos établissements : s’ils ont des allergies, des préférences. C’est aussi le moment pour moi de me renseigner par rapport aux nouvelles arrivées, aux VIP qui pourraient débarquer. Je m’enquiers également des événements spéciaux organisés en interne, par l’hôtel lui-même, entre autres. Mon objectif est de m’assurer que nous sommes convenablement préparés pour la journée.
 

La Pirogue


Je contacte la réception pour savoir s’il y a eu des requêtes particulières et si c’est le cas, je les transmets aux cuisines. Je m’assure que tout est en ordre concernant les restaurants et la logistique du jour et me prépare pour le petit déjeuner buffet qui prend fin à 10 h 30.

Le petit déjeuner buffet est habituellement suivi de réunions où je donne des instructions à l’équipe de restauration et relaie tout message spécial. À partir de 12 h 30, je gère tous les restaurants et bars puis fais une séance de compte-rendu avec l’équipe à la fin du tour de service. Entre ces deux étapes, j’ai beaucoup de travail de bureau et de nature administrative à accomplir (planification du personnel, des événements à venir, présences, entre autres). En fin de journée, j’apporte mon soutien à l’équipe de nuit et gère l’organisation du dîner buffet.

Qu’est-ce qui nourrit votre enthousiasme à l’égard de vos fonctions à La Pirogue ?

Sans hésiter, je dirai les personnes formidables que je rencontre et avec lesquelles je travaille. Cela fait de nombreuses années que je travaille dans cet hôtel, mais ce qui est assez intéressant, c’est qu’il ne m’est jamais venu à l’esprit que c’est là que j’atterrirais ! Je voulais travailler dans la comptabilité.

Dès mes débuts ici, toutefois, j’ai réalisé combien les relations que j’avais avec la clientèle m’importaient et cela m’a encouragé à rester. J’aime beaucoup rencontrer de nouveaux clients et créer des liens avec eux. Le fait de travailler à La Pirogue comporte un autre aspect fantastique : le travail et l’esprit d’équipe sont exceptionnels. Il est, en outre, plutôt merveilleux que mon travail comme mes compétences soient reconnus et l’hôtel me récompense chaque année.

Les clients, qu’apprécient-ils le plus dans ce que vous leur apportez ? Donnez-nous quelques exemples.

Je suis fier d’avoir de très bonnes compétences en communication (ce qui est crucial quand vous travaillez dans le secteur hôtelier). J’aime aussi régler les problèmes et travailler efficacement. J’aide toujours les clients aussi vite que possible et leur offre des services personnalisés — aucune requête n’est trop grande ou trop petite à nos yeux.

Pourquoi, selon vous, votre rôle à l’hôtel est-il si important ?

Veiller à ce que tout se passe bien dans les restaurants est d’une importance capitale, car cela permet aux clients d’apprécier pleinement les délices culinaires proposés à La Pirogue. Je travaille dur et cela fait longtemps que je suis ici. J’ai aussi établi d’excellentes relations avec les clients et nombre d’entre eux reviennent chez nous. J’aime à penser que je joue un rôle par rapport à cela ! C’est ce qui explique pourquoi je pense que ma contribution personnelle est si importante.

En quoi est-ce si spécial de travailler à La Pirogue ?

Cet hôtel est si merveilleusement unique et il est là depuis des années. En conséquence, nous savons vraiment comment offrir des expériences d’exception à nos clients. L’équipe de La Pirogue est formidable, la direction est excellente et nous aspirons constamment à offrir à nos clients la chaleureuse hospitalité signature mauricienne.

De quel moment de votre carrière gardez-vous le souvenir le plus précieux ?

En fait, il y a deux souvenirs majeurs qui sont vraiment restés gravés dans ma mémoire. Le premier remonte à 2015 : cette année-là, l’hôtel m’a offert l’opportunité de faire ma licence à Vatel, l’école de gestion hôtelière internationale. Dès que j’ai obtenu mon diplôme, j’ai été promu. J’ai ensuite été nommé meilleur employé de l’année et l’on m’a offert comme prix un voyage en Afrique du Sud. C’était vraiment extraordinaire.

Le second souvenir qui se démarque est la réouverture de l’hôtel en 2017 après d’importants travaux de rénovation. Cela a été un moment tellement spécial pour nous et l’événement lui-même était spectaculaire ! L’un des événements les plus mémorables de tous les temps.

Quel aspect de votre travail préférez-vous ?

C’est une question difficile ! En fait, je ne peux vous donner une seule réponse — j’aime tout ce que je fais !

Qu’est-ce qui vous a donné l’envie de travailler dans le secteur touristique ?

Comme je l’ai mentionné précédemment, un certain nombre de facteurs m’ont mené ici. Toutefois, la chance de rencontrer de nouvelles personnes, d’interagir avec les clients, voire même de créer des liens avec eux, c’est ce qui m’a fait aimer ce secteur et donné l’envie d’y rester.

Quelle facette de votre pays vous rend le plus fier ?

J’aime le fait que l’île Maurice est multiculturelle et qu’en dépit de cela, nous fassions preuve d’une acceptation totale les uns envers les autres et vivions en paix. C’est un pays merveilleux.

Qu’est-ce qui différencie l’offre de La Pirogue de celle des autres hôtels ?
 

 

La Pirogue



En plus de notre barbecue de crustacés fabuleux en bord de mer, qui sort vraiment de l’ordinaire, nous nous démarquons par notre bar à vin, l’hommage que nous rendons au jazz et notre hospitalité signature mauricienne. Il vous sera difficile de retrouver ces caractéristiques ailleurs !

Quel accueil réservez-vous aux nouveaux membres du personnel ?

Dans la plupart des cas, les personnes qui intègrent l’industrie hôtelière, surtout dans le département de la restauration, viennent de familles de la classe moyenne. Ce qu’elles veulent en réalité, c’est juste avoir un emploi, acquérir de nouvelles compétences et améliorer leur situation financière. Donc, quand un nouvel employé se joint à notre équipe, nous lui posons quelques questions personnelles en vue de mieux le comprendre (sur sa situation familiale, par exemple). Puis, nous lui expliquons comment l’ensemble des services de l’hôtel fonctionne et s’imbrique, après quoi nous essayons de trouver le rôle qui convient le mieux au nouveau venu.

Nous consacrons le temps nécessaire à nos nouveaux employés. Nous les formons patiemment, dans un langage simple, avant de les lancer dans le grand bain. Comme nous accordons une grande importance à une hospitalité de haut niveau, nous voulons que chaque membre de notre équipe se sente très à l’aise et confiant dans son rôle.

Que pensez-vous de l’industrie touristique à l’île Maurice ?

Je pense, avec tristesse, que l’industrie touristique est en train de décliner à cause des offres d’un niveau insuffisant qui sont faites par le pays — nous n’offrons pas aux touristes ce dont ils ont réellement besoin. Cela nous donne néanmoins une occasion de nous poser une question : sommes-nous en train d’offrir aux touristes ce dont ils ont besoin, ou plutôt ce que nous avons ? Nous devons constamment nous efforcer de leur offrir les produits et services qu’ils veulent vraiment. C’est ce que nous nous employons à faire en permanence à La Pirogue.

Vous voulez découvrir par vous-même l’hospitalité exemplaire de La Pirogue ? Cela vous plairait d’interagir avec des membres du personnel exceptionnels et extrêmement dévoués, à l’instar de Dharam Lobin — qui, c’est certain, s’occupera bien de vous dans les restaurants et bars ? Si tel est le cas, réservez un séjour dès aujourd’hui. Les vacances à La Pirogue sont assurément faites pour qu’on s’en souvienne.

Related News Block in Content

Actualités liées